Processus financiers dans les PME : ce qu’a souvent révélé le confinement

14 avril 2022by Eric Jaton0

Le temps du confinement a révélé le dysfonctionnement et le manque de fluidité de certains processus financiers dans des PME françaises. Des facteurs rendant le suivi de la santé financière de l’entreprise difficile… En apprenant des leçons du confinement, quelles solutions pouvons-nous envisager pour l’avenir ? 

Un diagnostic social pour révéler les dysfonctionnements de l’entreprise

Le confinement a fait vivre une situation totalement inédite aux entreprises. Il a été pour certains le temps des remises en question, notamment sur la productivité de l’entreprise durant ce temps si particulier. C’est le cas par exemple de cette spécialiste en management située à La Rochelle, Rebecca Tulisz.

Ainsi, durant le confinement, Rebecca a proposé un diagnostic social gratuit aux entreprises et associations qui le souhaitaient. Une démarche porteuse de sens à un moment où les entreprises pouvaient s’interroger sur le sens ou l’utilité de leur organisation pour l’avenir.

Pour cela, ce diagnostic a permis de tout passer au crible : gestion du temps, communication, gestion des compétences … L’occasion aussi d’évaluer l’impact financier de tous ces dysfonctionnements. Une occasion unique pour ces entreprises de se poser et de prendre le recul nécessaire : des activités que le temps ne leur permet pas toujours.

Quand l’informatique pèse sur la productivité de l’entreprise

En effet, question productivité et selon une étude Konica Minolta, pour 40% des dirigeants d’entreprise, les solutions informatiques sont à l’origine des plus grandes frustrations. Des dysfonctionnements qui ont un impact négatif sur le quotidien et la productivité des PME et un coût financier conséquent.

Et quand on regarde d’un peu plus près, on se rend compte que les PME françaises auraient investi en moyenne presque 190 000 euros en 2019 dans des solutions numériques. Un investissement bien moins important que leurs homologues allemandes, britanniques ou américaines par exemple. Et pourtant, même si d’importants investissements ne sont pas prévus, 80% des PME possèdent une opinion positive des technologies. Alors ne serait-il pas temps de miser sur des ressources facilitant le travail et la productivité des équipes ?

Préparez la reprise

Vous l’aurez compris, le confinement a été l’occasion de révéler le dysfonctionnement de certains processus. Ainsi, à la sortie du confinement leur optimisation devient une nécessité. Car si des outils externes existent pour faciliter la productivité de l’entreprise, l’organisation interne reste le facteur clé sur lequel les PME ont à travailler. Se faire accompagner par un DAF en temps partagé est une solution performante pour apporter une vision transversale. Cette option permet de mutualiser les réseaux et les compétences, mais aussi d’améliorer la profitabilité et de maîtriser la croissance de l’entreprise.

Éric Jaton

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

NEXT-EXECUTIVES
NEXT EXECUTIVES accompagne les dirigeants et décideurs via des missions de direction à temps partagé pour répondre à leurs enjeux stratégiques sur la Gestion Financière, les Systèmes d'Information, les Ressources Humaines, l'Organisation et les Processus et le Développement International.
LIENS SOCIAUX